La musique répétitive, un outil pédagogique

Objectif

Découvrir les différents concepts, compositeurs (Steve Reich, Terry Riley, La Monte Young et Philip Glass) et les œuvres majeures des musiques répétitives, en utiliser les principes dans le cadre d’activités pédagogiques. S’approprier différents concepts, processus de composition pour en faire un outil pédagogique en musique et/ou en danse. Apprendre à composer ou/et adapter des œuvres en fonction des publics visés. Découvrir les possibles pour différents enseignements : instrumental, chorégraphie, pratique d’ensemble, cours de formation musicale…S’approprier ce courant musical pour en faire un outil pédagogique souple et adaptable. Utiliser cette approche artistique comme outil de création et d’invention.

Contenu

Ces deux jours commenceront par un bref historique de la musique répétitive de Satie à aujourd’hui, avec une écoute puis une analyse de pièces emblématiques de ce courant musical. Puis à partir d’une sélection d’éléments et de concepts d’œuvres majeures, les stagiaires seront amenés à voir comment on peut construire des propositions musicales et dansées tant pour le mouvement que la compréhension de notions musicales. Les participants construiront collectivement une proposition musicale et dansée puis seront mis en situation lors d’une séance avec une classe du premier degré. Sur ces deux jours, les stagiaires pourront s’approprier et élaborer des méthodes de compositions et des principes de la musique répétitive pour amener les élèves à improviser et composer par eux-mêmes.

Intervenants

Hélène POUZET est une artiste chorégraphique, professeure de danse contemporaine (titulaire du certificat d’aptitude) et responsable du département danse au conservatoire de Grand Poitiers. Elle a enseigné dans diverses structures associatives et s’interroge sur la transmission et l’interrelation des disciplines artistiques. En tant que chorégraphe et interprète, elle participe à des projets pluridisciplinaires en collaboration avec des musiciens, vidéastes, comédiens, circassiens.


Nicolas BRASART fait ses études musicales dans différents conservatoires à Paris. Formé en improvisation auprès de John Tchicaï, Dominique Pifarély, Marc Ducret et Bruno Chevillon, danseur et musicien auprès des chorégraphes Claire Laronde, Etcha Dvornik, Claire Filmon et Claire Plénat. Il a composé pour le court-métrage, la chanson, la danse et le théâtre d’objet (tournées Europe et Moyen-Orient avec J. P. Céalis). Au théâtre, il a écrit la musique des Trois sœurs mise en scène par Claire Lasne Darcueil (Théâtre de la Tempête, Paris), de Rancheros (Cie Le Théâtre dans la forêt),  d’Adduction et de Cristal (Stéphane Le Garff)Guitariste, il est également membre de Garinah’ (trad), Anacostia (rock), Le Lobe (big band free). Son expérience de musicien auprès des bébés est relatée dans un petit ouvrage, Journal de crèches (éditions Mômeludies, 2014). Titulaire d’un D.U.M.I., il est actuellement musicien-intervenant dans les crèches et les écoles. Il accompagne les cours de danse au Conservatoire à Rayonnement Régional de Grand Poitiers. Il assure la formation musicale des danseurs en cycle III. Compositions récentes : nicolasbrasart.bandcamp.com / mobiles.bandcamp.com

3 et 4 avril 2023 à Poitiers

  • Public : enseignants en danse et en musique
  • Durée : 12 heures
  • Date limite d’inscription : 20 février 2023
  • Coût pédagogique : 320 €
  • Effectif : entre 8 et 12

Chaque lieu d’accueil de formation est adapté aux besoins techniques : studios de danse, studio dédié aux musiques actuelles amplifiées, vestiaires, sanitaires. Le pôle Aliénor garantit l’accès au matériel pédagogique nécessaire à la réalisation de chaque action de formation : squelettes, ballons, tapis, élastiques, briques de yoga, matériel audio et vidéo, paperboard, logiciels d’informatique musicale. Les formations proposées peuvent se dérouler en hybride, à distance ou en présentiel. Des ressources documentaires en musique et en danse sont mises à disposition des stagiaires.

L’acquisition des compétences visées par la formation est évaluée par le formateur sous la forme d’exercices pratiques et/ou de mises en situation. Formalisée dans l’attestation de formation, elle est adressée à chaque participant après la formation. Dans une volonté permanente d’amélioration de l’offre, chaque stagiaire rempli un questionnaire de satisfaction recueillant également les souhaits de formation.