Les temps d’art se créent IN

Quand l’espace urbain inspire la rencontre danse et musique 
In : quand des lieux intérieurs insolites incitent à la création

Objectif

À partir du choix d’un lieu dans l’espace urbain en extérieur ou en intérieur, apprendre à construire une performance danse/musique qui puise ses éléments artistiques dans son identité.

Contenu

La découverte et la présentation du lieu d’expression, de l’intention artistique globale permettra l’élaboration collective du « temps d’art ». Le processus de composition chorégraphique utilisera des éléments de symbolisation du mouvement dansé pour construire une partition à (ré-)interpréter. À partir de l’intention chorégraphique, la composition musicale engendrera l’élaboration d’un langage gestuel à base de signes inventés.

Des temps de travail séparés danse et musique puis des temps partagés construirons la performance artistique. Un temps de répétition suivi d’une restitution se déroulera sur le lieu choisi et une synthèse du travail permettra à chacun de repartir avec les outils nécessaires pour imaginer un nouveau « temps d’art ».

Intervenantes

Interprète, chorégraphe et notatrice Laban, Léa BONNAUD développe ses projets chorégraphiques au sein du Collectif Zone d’Appui Provisoire. Elle utilise les outils labaniens (cinétographie, Effort/Forme, SMD) pour la création et pour générer dialogues et transpositions avec d’autres disciplines artistiques. Elle danse sur scène, dans l’espace public ou dans les musées, dans des pièces écrites ou improvisées et porte une préférence pour les formes pluridisciplinaires et performatives.

Chanteuse, accordéoniste et cheffe d’orchestre, Claire BERGERAULT participe aujourd’hui à plusieurs projets dans le domaine de la musique improvisée, expérimentale et contemporaine. Que ce soit à la voix seule ou avec l’accordéon, elle collabore avec de nombreux musiciens comme Jean-Luc Guionnet dans le duo « Mune », Pascal Battus, Bertrand Gauguet, Éric La Casa, ensemble UN… En temps qu’interprète, elle met sa connaissance de la voix et de ses explorations sonores au profit de plusieurs projets de musique contemporaine « Au cœur de l’océan», opéra de F. Blondy et A. Lavandier, « espa_ » de Y. Guédon. Elle réalise de nombreuses performances mêlant les arts plastiques, la danse ou l’écriture et dirige plusieurs orchestres dont notamment les 100 non-accordéonistes et Le Lobe pour lesquels elle compose plusieurs pièces.

10 et 11 octobre 2022 à Poitiers

  • Public : danseurs professionnels et enseignants en danse, musiciens professionnels et enseignants en musique
  • Durée : 12 heures
  • Date limite d’inscription : 12/09/2022
  • Coût pédagogique : 320 €
  • Effectif : entre 8 et 26
©libre de droit

Chaque lieu d’accueil de formation est adapté aux besoins techniques : studios de danse, studio dédié aux musiques actuelles amplifiées, vestiaires, sanitaires. Le pôle Aliénor garantit l’accès au matériel pédagogique nécessaire à la réalisation de chaque action de formation : squelettes, ballons, tapis, élastiques, briques de yoga, matériel audio et vidéo, paperboard, logiciels d’informatique musicale. Les formations proposées peuvent se dérouler en hybride, à distance ou en présentiel. Des ressources documentaires en musique et en danse sont mises à disposition des stagiaires.

l’acquisition des compétences visées par la formation est évaluée par le formateur sous la forme d’exercices pratiques et/ou de mises en situation. Formalisée dans l’attestation de formation, elle est adressée à chaque participant après la formation. Dans une volonté permanente d’amélioration de l’offre, chaque stagiaire rempli un questionnaire de satisfaction recueillant également les souhaits de formation.