Offre annuelle

Eh bien dansez maintenant !

Faciliter la reprise corporelle de chacun et donner la possibilité de faire l’expérience de nouvelles propositions chorégraphiques, tels sont les objectifs de ces deux journées de formation. Le cours technique par option le matin et l’atelier en commun en GYROKINESIS® l’après-midi permettront aux danseurs de reprendre la direction de leurs lieux d’enseignement dans de bonnes conditions.

Intervenants : Après s’être formé en danse classique au Rock School à Philadelphie, Kelly MORIARTY a dansé 15 ans au sein du Ballet de Pennsylvanie. Sa formation Pilates a débuté avec Karen Carlson (Pineland Pilates) puis avec Madeline Black (ITT Pilates). En 2008, après 20 ans de recherche en méthode Pilates, il devient formateur Pilates et co-fonde « A-Lyne Pilates », un centre de formation à Paris. En 2010, il devient professeur certifié en GYROKINESIS ® puis en GYROTONIC ®. Il est également diplômé en Gaya Yoga et en méthode Franklin.

Valène ROUX-AZY est artiste chorégraphique, diplômée du CESDJ du pôle Aliénor de Poitiers, danseuse-interprète et assistante pour des chorégraphes d’esthétiques diverses, elle danse actuellement pour la Cie Ballet des Zigues, la Cie Item et la Cie PGK - Patricia Greenwood Karagozian. Professeure de danse jazz et de claquettes, titulaire du CA, elle est formatrice au DE et intervient au sein de différentes structures et centres de formation pour des cours techniques ou dans le cadre de la transmission du répertoire jazz, en traversant notamment des chorégraphies de Jack Cole, Matt Mattox ou Bob Fosse.

Après des études à l’ESDC Rosella Hightower puis auprès de personnalités telles que Peter Goss, Christine Gérard, Martin Kravitz, Sébastien THIERRY mène une activité d’artiste chorégraphique au sein de diverses compagnies (Marc Lawton, Marie Devillers...). Titulaire du CA, du master « Transmission et intervention en danse » de l’Université de Nice et du certificat de spécialisation en AFCMD du pôle Aliénor, Sébastien Thierry est actuellement professeur de danse contemporaine et directeur des études chorégraphiques au CRR de Lille, formateur au DE à l’ESMD et formateur permanent au sein de la FDCA du CNSMD de Lyon.

Public : danseur.euse.s professionnel.le.s et enseignant.e.s en danse
Dates/lieu : 5 et 6 septembre 2019 à Poitiers
Date limite d’inscription : 30 août 2019
Coût pédagogique : 220 € Effectif : 15 à 25 toutes options confondues

 

Entraînement Régulier du Danseur - ERD

Cours technique qui varie dans sa forme en fonction des préférences de celui qui le donne, l’ERD a toujours le même contenu : la pratique de la danse avec pour objectif l’entretien de son corps et la préparation à de nouvelles expériences artistiques.

Proposés à Poitiers et à Rochefort, les ERD sont accessibles à tous les danseur.se.s et enseignant.e.s en danse après inscription. Les plannings sont disponibles sur le site du pôle Aliénor www.polealienor.eu
Pour être informé et s’inscrire aux ERD,

contacter Caroline BORDAT – 05 49 39 00 33 ou c.bordat@polealienor.eu

Transmission des variations

au programme des épreuves d’interprétation de fin de 3ème cycle de conservatoire et de l’examen d’aptitude technique – EAT

Ce stage propose aux enseignants de travailler avec les chorégraphes ayant créé ou transmis ces solos. Après une première lecture de la pièce grâce au support DVD, les stagiaires sont invités avec ce stage à approfondir la technicité des mouvements et investir l’univers de l’œuvre.

Intervenant.e.s : inconnu.e.s à la parution de l’offre.
Public : enseignant.e.s en danse et formateur.ice.s
Dates/lieu : 25 et 26 janvier 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 19 décembre 2019
Coût pédagogique : 280 € Effectif : entre 6 et 10 par option

Accompagner en région la création artistique Dispositif d’accueil de compagnies en résidence

Afin de répondre aux besoins d’espace de travail des artistes pour concevoir des projets dans de bonnes conditions, le pôle Aliénor a fait le choix d’ouvrir ses 2 studios de danse aux danseur.se.s, commédien.ne.s, musicien.ne.s.

Toutes les informations détaillées sur la procédure sont disponibles auprès de Caroline BORDAT - 05 49 39 00 33 ou c.bordat@polealienor.eu

L'oeuvre au corps

Chaque chorégraphe révèle, par ses actes d’écriture, son style unique, le fond même de son geste. Conscientisé ou non, le corps imaginaire du créateur est à l’œuvre, là où s’initialise dans toute la singularité des images en mouvement de son espace-temps kinesthésique, là où se matérialise et s’exprime sans détour un geste phrasé, dont la ligne énergétique est aussi chant intérieur.

Au cœur de la complexité de l’acte de création, il est possible cependant, d’observer ces degrés d’expérience par la transformation de la matière en production. C’est d’ailleurs une des clés du processus que d’accepter ces jeux de déformation permanente. Ils permettent en effet de nommer les états successifs de ce qui deviendra « texte » chorégraphique : l’œuvre.

Face au chorégraphe, il y a le corps de l’autre, le danseur interprète projetant son propre imaginaire-corps dans le jeu. Il n’y a pas de partage sans transfert d’énergie, sans jeux d’appropriation de la danse de l’autre, d’échanges, de négociations de corps à corps pour enfin s’entendre sur la matière produite. Ainsi la rencontre se construit dans l’altérité. C’est de cet effort pour rencontrer l’histoire de l’autre que se déploie ce qui, pour tous, fera sens.

Lors des séances de travail, il sera question d’approcher par la lecture corporelle, les questions relatives à la reconnaissance du geste fondateur du danseur, les jeux d’improvisation et de composition croisés, leurs transformations, les chemins sensoriels qui s’en dégagent, les jeux de micro-composition organique pour ouvrir la voie de la macro-composition. La connaissance d’une œuvre, de sa dimension stylistique, intègre aussi la reconnaissance du style du chorégraphe (ou porteur d’un projet d’atelier de composition) et du résultat des échanges avec les danseurs qui auront été réalisés lors du processus de travail.

Intervenant : Jean-Christophe PARÉ entre au Ballet de l’Opéra National de Paris en 1976 où il est nommé premier danseur en 1984. Membre du GRCOP de 1981 à 1988, sous la direction de Jacques Garnier, il danse des œuvres de Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Lucinda Childs, Merce Cunningham ... et commence à s’intéresser à la danse baroque, notamment auprès de Francine Lancelot. En 1991, il démissionne de l’Opéra National de Paris et rejoint des compagnies de danse contemporaine dirigées par Jean Guizerix et Wilfride Piollet, Daniel Larrieu, François Raffinot ... Prix d’interprétation au concours de Bagnolet 1978, il devient inspecteur de la danse au ministère de la Culture en 2000, puis prend la direction de l’école supérieure de danse de Marseille en 2007 avant de rejoindre de mars 2014 à juin 2018 le CNSMD de Paris en tant que directeur des études chorégraphiques.

Public : danseur.euse.s spécialistes en AFCMD
Dates/lieu : 17 et 18 février 2020 à Paris
Date limite d’inscription : 6 janvier 2020
Coût pédagogique : 280 € Effectif : entre 12 et 20

AFCMD - Analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé

Expertise du geste et prévention - Formation validée par un certificat d'établissement 
 

Cette formation permet d’acquérir les outils nécessaires à la pratique de l’analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé. L’AFCMD est une discipline théorico-pratique qui éveille la perception et développe une méthode d’observation complémentaire à la pratique de la danse et à d’autres domaines artistiques qui font appel à une maîtrise corporelle.

S’appuyant sur des approches pluridisciplinaires de la posture, sur des connaissances scientifiques de base comme l’anatomie fonctionnelle, la neurophysiologie et la biomécanique, elle permet d’acquérir les connaissances nécessaires à la compréhension du geste technique et d’organiser la prévention des corps dans le mouvement.

Cette discipline se nourrit également des recherches sur le développement de l’enfant et s’enrichit de l’apport des différentes éducations somatiques afin de développer les savoirs-faire sensibles pour accompagner les apprentissages.

Intervenantes : Soahanta DE OLIVEIRA, Emmanuelle LYON, et Nathalie SCHULMANN constituent le comité pédagogique de cette formation et interviendront aux côtés de danseur.euse.s spécialisé.e.s en AFCMD, d’expert.e.s dans les différentes matières scientifiques et artistiques.

Public : enseignant.e.s en danse, danseur.euse.s, circassien.ne.s, toutes personnes ayant de par leur activité des compétences sur le fonctionnement du corps en mouvement et une pratique corporelle avancée.
Organisation : 600 heures de décembre 2019 à décembre 2021 sous forme de sessions de plusieurs jours à Poitiers

Date limite d’inscription : retour des dossiers au plus tard le 6 septembre 2019 et stage de sélection les 5 et 6 octobre 2019
Coût pédagogique : 3 200 € par année universitaire, soit un coût total de 6 400 €
Effectif : entre 18 et 22

Pour plus de renseignements, contacter : Caroline BORDAT – 05 49 39 00 33 ou c.bordat@polealienor.eu

 

AFCMD Formation modulaire

Cette formation a pour but d’approfondir l’observation du mouvement dansé. Elle permettra d’affiner la perception des coordinations posturales et la complexité du geste. Elle mettra l’accent sur les connaissances scientifiques qui facilitent l’organisation du mouvement et sa transmission. De fait, la prévention et la virtuosité du geste artistique seront traitées et une lecture de différentes esthétiques viendra s’adosser aux principes de l’AFCMD.

Les sessions se dérouleront dans une alternance entre théorie et pratique.
- Théorie : méthodologie de l’observation, anatomie fonctionnelle et expérientielle, notions de neuro physiologie, notions de phénoménologie du geste.
- Pratique : ateliers perceptifs et applications dansées, lecture du mouvement, pratiques somatiques avec des intervenants spécialistes invités et ateliers en lien avec le développement psycho moteur de l’enfant.

Intervenant.e.s : chaque module sera co-animé par un des membres du comité pédagogique et un.e invité.e spécialiste du domaine (informations précises disponibles sur le site quelques semaines avant le début de chaque module). Le comité pédagogique est constitué de Soahanta DE OLIVEIRA, Emmanuelle LYON et Nathalie SCHULMANN

Public : professeur.e.s de danse, chorégraphes, circassien.ne.s, enseignant.e.s des arts martiaux, praticien.ne.s du mouvement.
Coût pédagogique par module: 450 €
Coût pédagogique pour l’intégralité des modules : 2 000€

Les modules sont construits en complémentarité les uns des autres ; il est possible de suivre un ou plusieurs modules et il est recommandé de suivre l’intégralité de la proposition.
Effectif : entre 10 et 14 pour chaque module

Tous les modules se déroulent au pôle Aliénor à Poitiers.
 

Module 1 : Posture dynamique et équilibration dans différentes esthétiques 
Il s’agira ici d’observer et comprendre comment les éléments de la posture conditionnent le mouvement quotidien et le mouvement dansé.

Grâce à une présentation de l’analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé – AFCMD, son historique et son évolution, les stagiaires observeront et essaieront les capacités de modulation de la posture au travers d’ateliers pratiques et d’apports théoriques.

Intervenant.e.s : danseuse classique à l’Opéra du Nord, au Ballet Théâtre Français de Nancy, au Ballet du Louvre, Soahanta DE OLIVEIRA est professeure de danse classique. Elle est spécialisée en AFCMD depuis 1996. Aujourd’hui, après avoir été formatrice en anatomie physiologie et en AFCMD dans divers champs (DE de professeur de danse, formation des enseignants Pilates, Yoga, accompagnement des musiciens...) elle applique ses recherches de terrain au tango, qu’elle pratique depuis de nombreuses années.

Un.e spécialiste du domaine interviendra également.

Dates/lieu : du 7 au 10 février 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 20 décembre 2019

Module 2 : La colonne vertébrale, axe d'expressivité 

L’objectif de ces deux journées sera de préciser l’engagement expressif de la colonne vertébrale pour effectuer des choix esthétiques affirmés d’une part et pour favoriser la prévention d’autre part. Les stagiaires feront de multiples expériences grâce à une analyse de la fonction globale et segmentaire de la colonne vertébrale en relation aux appuis et à l’orientation.

Intervenant.e.s : formée à l’école Balanchine, à la High School of Performing Arts puis par Maggie Black à New York, Emmanuelle LYONa dansé au sein du Boston Ballet, de la Bat-Dor Dance company en Israël, avec Heinz Spoerli en Suisse et Peter Goss à Paris. Enseignante en danse classique et spécialiste en AFCMD, elle intervient régulièrement au CND de Pantin pour la formation au CA et au DE de professeur de danse classique ainsi que pour les danseurs du Ballet de l’Opéra de Paris. Un.e spécialiste du domaine interviendra également

Un.e spécialiste du domaine interviendra également.

Dates/lieu : du 10 au 13 avril 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 28 février 2020

Module 3 : Etude comparative des ceintures entre le fonctionnel et l'expressif 

Ces quatre journées permettront d’affiner la localisation osseuse et préciser les notions de point fixe et de point mobile et de proposer une reprogrammation fonctionnelle des membres associés aux ceintures. Au travers d’un travail d’harmonisation des coordinations (muscles mono et poly-articulaires), des applications dansées sollicitant les chaînes myofasciales droites et croisées seront proposées.

Intervenant.e.s : titulaire du DE de professeur en danse contemporaine, du diplôme de formatrice en AFCMD et du diplôme supérieur de culture chorégraphique, Nathalie SCHULMANN enseigne depuis plus de 25 ans aux RIDC et au CND pour la formation continue au DE de professeur de danse, à la FDCA et au CNSMD de Lyon. Elle accompagne le travail des interprètes des compagnies d’Alban Richard (CCN de Caen) et Mélanie Perrier (compagnie 2 mn). Elle est récemment diplômée de la formation de Patricia Bardi, méthode intégrative de la respiration, de la voix et du mouvement.

Un.e spécialiste du domaine interviendra également.

Dates/lieu : du 26 au 29 août 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 12 juillet 2020

Module 4 : Le port de bras et le port de jambe dans leurs relations à l'espace 

Rendre cohérent ses coordinations dans la relation d’espace sera l’objectif de ce module de formation. Ateliers théorico-pratiques avec étude et intégrations des différents segments de la jambe et du bras et exercices pour différencier l’activité de la jambe de terre de la jambe de l’air et les coordonner permettront aux stagiaires d’atteindre cet objectif.

Intervenant.e.s : à définir, contenu détaillé disponible dans l’offre de formation continue 2020-2021
Dates/lieu : novembre 2020 à Poitiers
 

Module 5 : Respiration et musicalité du mouvement 

L’objectif de ce module sera de clarifier et d’intégrer les modulations respiratoires au geste dansé et d’analyser les usages qualitatif et métaphorique qui en découlent.
Ateliers théorico-pratiques sur la fonction respiratoire et ses habitus en lien avec les différentes esthétiques seront proposés aux stagiaires.

Intervenant.e.s : à définir, contenu détaillé disponible dans l’offre de formation continue 2020-2021.
Dates/lieu : février 2021 à Poitiers

 

Découvrir deux systèmes d'écriture pour le mouvement : Benesh Movement Notation et Cinétrographie Laban

Objectifs

Découvrir et/ou approfondir sa connaissance des deux systèmes d’écriture pour le mouvement enseignés au CNSMD de Paris : l’Écriture Benesh (Benesh Movement Notation) et la Cinétographie Laban. Expérimenter, par la pratique, les multiples facettes du métier de notateur-reconstructeur, et en particulier : analyser le mouvement pour pouvoir le transcrire sur le papier, et lire une partition pour redonner vie à la danse. Déchiffrer et traverser de courts extraits de répertoire notés (œuvres chorégraphiques, exercices de pédagogues renommés...) proposés comme supports pour l’apprentissage et la compréhension des fondamentaux de chaque système.

Contenus

- Extraits dansés transmis de corps à corps par les intervenants, ou appris directement du papier
- Présentation et transmission des fondamentaux de chaque système (origines, principaux signes, grammaire et syntaxe de base, applications...)

- Ateliers d’improvisation et courtes compositions
- Lecture de partitions et ateliers d’écriture
- Présentation des formations Benesh et Laban proposées au CNSMD de Paris

Intervenant.e.s : Interprète, performeuse et chorégraphe, Léa BONNAUD développe ses projets chorégraphiques au sein du Collectif Zone d’Appui Provisoire. Après une formation en danse et des études universitaires en anglais, elle poursuit sa recherche dans l’analyse du mouvement et la conscience du corps d’abord avec le contact Improvisation, qu’elle enseigne depuis 2011, puis avec la cinétographie Laban, dont elle est diplômée par le CNSMD de Paris, depuis 2018. Elle porte un intérêt fort pour la notion d’espace – du corps, scénographique, architectural et les questions d’interaction avec les spectateurs.

Formé au CNSMD de Paris, en danse contemporaine et en notation du mouvement Benesh, Romain PANASSIÉ a été interprète notamment pour des chorégraphes comme Maryse Delente, Marc Vincent, Béatrice Massin. En tant que notateur, il réalise plusieurs partitions chorégraphiques avec le soutien de l’Aide à la Recherche et au Patrimoine en Danse du CND. Depuis 2016, il enseigne l’analyse du mouvement (AFCMD, anatomie-physiologie, lecture du geste dansé...) après avoir obtenu le titre de spécialiste en AFCMD délivré par le pôle Aliénor.

Public : danseur.euse.s professionnel.le.s et enseignant.e.s en danse
Dates/lieu : 2, 3 et 4 février 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 15 décembre 2019
Coût pédagogique : 420 €
Effectif : entre 15 et 25 tous systèmes confondus
 

Cette formation est construite en collaboration avec le CNSMD de Paris afin de permettre aux danseurs de choisir le système d’écriture qu’ils souhaitent apprendre lors de la formation de deux ans qu’il propose. Plus d’informations sur www.conservatoiredeparis.f

4 fois encore

Ces week-ends proposeront aux danseurs amateurs de développer des processus de travail : partir d’une posture de spectateur vers celle de danseur inventeur d’écritures chorégraphiques hybrides. Se cultiver
pour se métamorphoser, développer sa curiosité et emprunter des chemins inconnus.

Les 1er et 3ème week-ends s’organiseront autour du jeu : comment regarder une pièce chorégraphique d’un format court (en vidéo), en parler et en retirer des images, des sensations, des perceptions objectives et/ou subjectives de construction pour nourrir des processus de composition inédits. Les 2nd et 4èmeweek-ends s’organiseront plus spécifiquement autour de l’improvisation : donner des supports (objets, textes, expérimentations en solo, duos ou en groupe) pour stimuler des capacités à fabriquer possiblement une pratique de la danse inhabituelle.

Intervenante : formée à la danse contemporaine auprès de Susan Buirge, Jackie Taffanel, et plus sporadiquement de Julyen Hamilton, Claire SERVANT a suivi un parcours atypique. Pour sa compagnie Alice de Lux, elle chorégraphie plusieurs pièces tout en menant parallèlement un travail de transmission. De 1997 à 2004, elle rejoint le Ballet Atlantique Régine Chopinot. Entre 2003 et 2010 elle est ponctuellement interprète pour Elu & Steven Cohen, Alain Buffard et collabore au travail d’Anne Théron. Formatrice au CESMD de Poitou-Charentes de 2004 à 2010, elle poursuit actuellement sa réflexion autour de la pratique amateur.

Public : danseur.euse.s amateur.e.s, inscrit.e.s, inscrits dans le parcours proposé par Claire Servant depuis plusieurs années
Dates/lieu : 23 et 24 novembre 2019, 18 et 19 janvier 2020, 14 et 15 mars 2020 et 16 et 17 mai 2020 à Poitiers
Coût pédagogique : 80 € par week-end Effectif : Complet

Quand une formation sur l'improvisation en danse jazz permet aussi de participer à l'écriture d'un livre

En dépit de la motivation que l’on a à développer l’improvisation en danse jazz, on se rend vite compte que le seul fait d’introduire des moments d’exploration dans les cours de danse est loin d’être satisfaisant. L’expérience au quotidien ne cesse de démontrer que l’improvisation se travaille et se cultive avec régularité en atelier. Chacun de ces moments est une source de questionnements saisissants, de réponses subtiles pour le corps et l’esprit.

Pendant ces deux sessions de 3 jours, il s’agira d’expérimenter des outils qui seront manipulés et qui favoriseront l’émergence de l’improvisation. L’objet de ce travail est de laisser s’exprimer des corps libres et créatifs et d’intégrer ces processus pour modifier profondément ses propositions pédagogiques.

Entre exercices ciblés, analyse des propositions des stagiaires filmées et ateliers ouvrant de nouvelles perspectives, les journées s’organiseront selon la progression des danseur(se)s à intégrer ces nouveaux processus chorégraphiques.

« Guidée par mon expérience sur le terrain, je commence la rédaction d’un ouvrage sur l’improvisation en danse jazz, accompagnée par le pôle Aliénor. Si l’écriture est une chose très personnelle et très intime, je voudrais nourrir ce livre par la dynamique de nos échanges en formation. Vos questionnements, vos observations permettront non seulement d’asseoir des appréciations ou des demandes mais aussi de mieux cerner leur potentiel, varier les paroles. Il s’agira de s’interroger sur la manière de recueillir et d’analyser ces traces d’une façon méthodique. S’ouvre ici, les lieux possibles de recherche en improvisation en danse jazz. Il y a une grande nécessité à accompagner les acteurs de la danse dans cette aventure de la danse jazz, historiquement et constitutivement marquée par cette expression. L’intention est de permettre à chaque lecteur de s’autoriser à sortir de la répétition et de la reproduction et de proposer un lieu où chaque personne pourra se lancer des défis afin d’accéder à plus d’autonomie. » Marianne Isson

Intervenante : titulaire du CA en danse jazz, Marianne ISSON écrit son mémoire de recherche de fin d’études de la formation diplômante au CA de danse jazz du CNSMD de Lyon sur le sujet : « L’improvisation : un des garants de l’épanouissement de la danse jazz ».

Interprète du CCN de Caen Compagnie Karine Saporta, elle est formée à l’atelier de composition chorégraphique par Susan Buirge. Pendant dix ans, elle dirige une première compagnie sélectionnée aux plates formes de Bagnolet. Depuis 2010, elle enseigne au CRR de Caen et intervient depuis plusieurs années au pôle Aliénor sur les processus « De l’improvisation à la composition en danse jazz ». Après la création du solo « Un Signe » en 2017, une commande de « Jazz Orne festival danse », elle crée sa deuxième compagnie : Cie Marianne Isson Association « Recherches et Écritures danse Jazz «

Public : danseur.euse.s professionnel.le.s et enseignant.e.s en danse
Dates/lieu : 30 novembre, 1er et 2 décembre 2019 et 28, 29, 30 mars 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 18 octobre 2019
Coût pédagogique : 840 € Effectif : entre 8 et 12

Temps danse jazz festival

Depuis 2018, le Temps danse jazz festival, qui se déroule à Chauvigny est un moment fort pour la danse jazz sur notre territoire. L’objectif de cette offre est de permettre à la danse jazz d’avoir une plus grande visibilité, que danseurs amateurs et professionnels se rencontrent et que des propositions artistiques de qualité sous forme de stage, d’ateliers soient proposées durant une semaine.

Pour cette troisième année, le pôle Aliénor renouvelle sa collaboration à la réussite de ce festival en programmant à nouveau un stage de 3 jours, aboutissant à la création d’une pièce présentée au théâtre Charles Trenet de Chauvigny. Le détail du festival sera disponible dès le printemps 2020 sur le site www.tempsdansejazzfestival.fr et les informations précises concernant le stage à l’automne 2019 sur le site www.polealienor.eu

Intervenant.e : inconnu.e à la parution de l’offre.
Public : danseur.euse.s professionnel.le.s et enseignant.e.s en danse
Dates/lieu : 28, 29 et 30 juin 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 15 mai 2020
Coût pédagogique : 420 € Effectif : entre 6 et 10

Le rythme dansé, la danse rythmée

Intervenante : Enfant de la balle, LeeLa PETRONIO grandit dans le monde du jazz et du Tap dance. Elle côtoie et étudie avec de nombreux tap dancers légendaires, notamment Sarah Petronio (sa mère), Jimmy Slyde, Steve Condos, Honi Coles, Grefory Hines ... LeeLa est une danseuse reconnue internationalement pour avoir développé une approche originale des claquettes en les fusionnant avec les percussions corporelles et la danse hip hop. En 2001, elle rejoint l’équipe du spectacle STOMP durant 11 mois à La Cigale à Paris, puis en tournée jusqu’en 2012. Elle dirige la compagnie Hip Tap Project, collectif pluridisciplinaire de danseurs et musiciens dont les univers fusionnent en un langage commun : tap dance/claquettes, danse hip hop, percussions corporelles, percussions sur objets et musique live.

La percussion sur objet

Forte de 10 années de tournée avec la compagnie STOMP, LeeLa PETRONIO proposera un travail de percussion sur objets en mouvement, basé sur le détournement d’objets du quotidien. L’objectif sera de dépasser l’aspect purement percussif afin de mettre le rythme et les objets en mouvement.

En atelier, des ballons de basket, des boîtes d’allumettes, des mailloches, des bidons, des sacs plastiques, des manches à balais ... seront utilisés comme objets sonores et percussifs.

Initiation

Public : danseur.euse.s professionnel.le.s, enseignant.e.s en danse, musicien. ne.s et enseignant.e.s en musique
Dates/lieu : 25 et 26 novembre 2019 à Poitiers
Date limite d’inscription : 10 octobre 2019

Coût pédagogique : 280 € Effectif : entre 10 et 15

Approfondissement

Public : danseur.euse.s professionnel.le.s, enseignant.e.s en danse, musicien. ne.s et enseignant.e.s en musique ayant déjà suivi les formations proposées au cours des saisons 2017/2018 et/ou 2018/2019.
Dates/lieu : 16 et 17 janvier 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 6 décembre 2019
Coût pédagogique : 280€ Effectif : entre 10 et 15

Initiation

Dates/lieu : 9 et 10 mars 2020 à Limoges 
Effectif : 15
Renseignements et inscriptions auprès du CNFPT Nouvelle-Aquitaine
 

Voix percussive

Basée sur l’idée que le corps est un instrument, la percussion corporelle exploite la richesse rythmique et percussive du corps, des mains à la voix en passant par les pieds. La voix faisant partie intégrante du «corps musical», LeeLa abordera la percussion vocale (scat) et la polyphonie (mélodie).

Les ateliers proposeront un échauffement corporel, des exercices de technique, des exercices ludiques de coordination corporelle, des gammes de solfège rythmique jouées sur le corps, un travail sur les appuis, le poids du corps, le relâché, le swing, les nuances sonores, la qualité des frappes de mains ou pieds. Les ateliers incluront des jeux de vocalises, de question/réponse, d’apprentissage de polyrythmies et d’exercices d’improvisation.

Public : danseur.euse.s professionnel.le.s, enseignant.e.s en danse, musicien. ne.s et enseignant.e.s en musique
Dates/lieu : 13 et 14 février 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 6 janvier 2020
Coût pédagogique : 280 € Effectif : entre 8 et 12
 

Claquettes – TAP Dance

La TAP Dance (claquettes américaines) aussi appelée Rythm Tap, fait partie
de la tradition de la culture jazz, une forme d’expression liée à la fois à
la danse et à la musique. Elle se renouvelle constamment au contact des nouveaux styles musicaux et à la rencontre d’autres formes d’expression artistique. « Dans ma pratique, elles sont abordées comme un instrument de percussion et une danse à part entière proposant un travail essentiel sur le poids du corps et son transfert, sur le swing et le relâché.»

Entre danse et musique, les ateliers proposeront un échauffement corporel, des exercices de technique, des exercices ludiques de coordination corporelle, des gammes de solfège rythmique jouées avec les pieds, un travail sur les appuis, le poids du corps, le relâché, le swing, les nuances sonores. Un temps sera également dédié au visionnage d’images d’archives et aux échanges d’expériences.

Initiation 

Public : danseur.euse.s professionnel.le.s, enseignant.e.s en danse, musicien.ne.s et enseignant.e.s en musique
Dates/lieu : 16 et 17 mars 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 3 février 2020
Coût pédagogique : 280 € Effectif : entre 8 et 12

Approfondissement

Public : danseur.euse.s professionnel.le.s, enseignant.e.s en danse, musicien. ne.s et enseignant.e.s en musique ayant déjà pratiqué pendant au moins 1 an
Dates/lieu : 6 et 7 avril 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 21 février 2020 Effectif : entre 8 et 12
Coût pédagogique : 280 €