Diplôme d’État de professeur de musique : formation initiale

Le diplôme d’État (DE) de professeur de musique est un diplôme professionnel qui permet d’enseigner dans les établissements publics, associatifs et privés. Depuis 2016, il est classé de niveau II au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles). 

Claire Michon responsable formation DE, formation Master et chargée des relations internationales 05 49 60 59 52

Betty Benabbad chargée de la VAE et du suivi de la formation au DE 05 49 60 59 30

Marion Dumeynie référente handicap

La formation menant uniquement au DE est ouverte dans les disciplines suivantes :

– Enseignement instrumental ou vocal, domaines et options :

  • Classique à contemporain : tous les domaines du DNSPM ; bois (flûte traversière, hautbois, clarinette, basson) ; chant
  • Musique ancienne : tous instruments, chant, orgue
  • Musique traditionnelle : toutes aires culturelles
  • Jazz et musiques improvisées : tous instruments et chant
  • Musiques actuelles amplifiées : tous instruments et chant

– Accompagnement au piano, option musique
– Formation musicale

Principales caractéristiques de la formation 

La formation prépare les étudiants à la diversité du métier d’enseignant et les aide à construire une démarche musicale et artistique personnelle qui prend en compte les évolutions et enjeux de l’enseignement spécialisé.

  • Articulation avec la formation menant au DNSPM/Licence
  • Large ouverture esthétique, projets transversaux entre les étudiants des différents domaines d’étude
  • Immersion et insertion professionnelle

La formation est conçue sur 6 semestres :

  • la 1ère année est un « tronc commun » avec la formation menant au DNSPM
  • les 2ème et 3ème années sont plus spécifiquement consacrées aux enseignements pédagogiques

Les procédures de validation à l’entrée en formation tiennent compte au mieux du passé artistique et de l’expérience de chaque étudiant et permettent le cas échéant une entrée directe en 2e année de formation, notamment pour les étudiants ne suivant pas le cursus DNSPM.

Pour les domaines ci-dessous, la formation comprend des enseignements spécifiques qui s’ajoutent ou remplacent partiellement d’autres modules de formation :

  • Formation musicale
  • Accompagnement au piano (Musique)
  • Musique traditionnelle (toutes aires culturelles)
  • Jazz

La formation au DE prépare au métier d’enseignant dans les conservatoires, les écoles de musique associatives et privées et de musicien enseignant.

Parcours personnalisés

  • Double DE : les étudiants ayant réussi le concours d’entrée en DE dans 2 disciplines différentes commencent la 2èmediscipline un an après la 1ère. Les contenus sont alors aménagés en fonction de cette donnée supplémentaire.
  • Parcours DE/DUMI : suite à la réussite du concours d’entrée au pôle Aliénor, les étudiants ayant obtenu le DUMI aux CFMI de Poitiers ou de Tours suivent les cours de 3ème année.

Le diplôme d’État de professeur de musique est un diplôme d’enseignement supérieur, classé de niveau II au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles). Il correspond à 3 années d’études supérieures et à l’acquisition de 180 ECTS.

Ce diplôme peut être délivré :

  • Suite à une formation initiale ou continue
  • Ou par la validation des acquis de l’expérience (VAE)

Taux de réussite :

  • Pour l’année 2020, le taux de réussite au diplôme d’État était de 94%.  
  • Pour l’année 2021, le taux était de 95%.
  • Pour l’année 2022, le taux était de 100%.

Les études sont réparties en cinq unités d’enseignements(contenus détaillés dans le guide de l’étudiant ou le descriptif de formation)

  • pratique artistique
  • pratique pédagogique
  • culture artistique
  • culture pédagogique
  • environnement professionnel

UE1 Pratique artistique
Cours de répertoires principaux et musique de chambre : professeurs d’instruments des domaines du DNSPM ou professeurs choisis en concertation avec l’étudiant.

UE2 Pratique pédagogique
Philippe Compagnon, Stéphane Forlacroix, Edwige Fouquet, Pierre-Yves Jalicon, Tony Lardet, Violaine Launay, Isabelle Ory,
Catherine Schneider, Barbara Tenneguin, Géraldine Thébault, Louis Théveniau, Gérald Villain, Véronique Bachs, Christiane Bopp, Carole Frérebeau, Thomas Gobert, Éloïse Gomez, Jean-Marie Jagueneau, Élise Labussière, Michel Lebreton, Vincent Mauduit, Romain Panassié.

Et les conseillers pédagogiques en conservatoires et écoles de musique choisis en concertation avec l’étudiant (tutorat pédagogique).

UE3 Culture artistique
Claire Bergerault, Fabrice Favriou, Patrick Ingueneau, Edwige Fouquet, Stéphane Keruel, Denis Jacquest,Grégoire Lorieux, Sébastien Jean

UE4 Culture pédagogique
Philippe Devaux, Guillaume Lurton, Hugues Seress, Benoît Haug, Sylvain Perret, Tiphany Berger, Mylène Sanchiz, Véronique Drai-Zerbib, 

Philippe Péaud

UE5 environnement professionnel
François-Xavier Caillet, Isabelle Grégoire, François Goutal, Cécile Hubineau, Claire Michon, Jean-Nicolas Richard, Kirsten Royannais, Barbara Tenneguin, Gilles Tressos, Éric Valdenaire

Enseignements spécifiques

Accompagnement
Jacqueline Bensimhon, François-Luc Chaurin

Formation musicale
David Le Moigne, Geneviève Bouillet, Geoffroy Dudouit

Jazz et musiques actuelles amplifiées
Guillaume Christophel, Tony Lardet, Jean-Yves Monjauze, Stéphane Payen

Musique traditionnelle
Philippe Compagnon, Gaëtan Polteau, Jean-Marie Jagueneau

Les études suivent le calendrier universitaire. Elles comptent environ 15 heures de cours par semaine(lundis et mardis) auxquelles s’ajoutent le tutorat (organisé de manière individuelle) et, exceptionnellement, des sessions englobant un mercredi. De façon exceptionnelle, des stages peuvent se dérouler pendant le week-end ou durant des vacances scolaires. L’ensemble des cours se déroule à Poitiers (sauf pour les tutorats pédagogiques, les stages d’observations et les cours de répertoires principaux). 

La formation se déroule dans les locaux adaptés aux différents cours faisant partie du cursus du diplôme d’État de professeur de musique (salles de cours équipées des instruments de musique nécessaires à la formation, salles équipées avec utilisation du matériel pédagogique spécifique à la formation y compris informatique, utilisation de supports pédagogiques et de logiciels dédiés quand requis). L’établissement s’est doté d’une application d’organisation de cours à distance.

L’accès aux formations est subordonné à la réussite d’un concours d’admission sur dossier et épreuves, organisé par le pôle Aliénor. ll est possible pour un candidat de candidater dans 2 domaines, il lui faudra remplir 2 dossiers de candidature, remettre 2 programmes musicaux ainsi que 2 chèques pour frais de dossier. 

Conditions d’admission au concours d’entrée en formation initiale (formation au DE)

  • être titulaire d’un diplôme national d’orientation professionnelle de musicien (DNOP) ou d’un diplôme d’études musicales (DEM) dans la discipline principale ou pouvant justifier du suivi d’un enseignement préparant à l’entrée dans les établissements d’enseignement supérieur de la création artistique dans la spécialité musique, dispensé par un établissement agréé à délivrer cette formation,
  • être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme français ou étranger admis en dispense ou en équivalence

NB : les candidats qui ne répondent pas à ces conditions entre la date d’inscription au concours d’entrée et la date des épreuves orales sont admis à se présenter, sous réserve de l’obtention du diplôme et de la production de celui-ci avant le 15 septembre de l’année en cours.

Des aménagements de la formation sont prévus pour les jeunes élèves titulaires d’un DNOP ou d’un DEM et n’ayant pas terminé leurs études au lycée.

COMMISSION DE RECEVABILITÉ
Une dispense de l’une des conditions d’admission peut être accordée par la direction du pôle Aliénor, sur avis d’une commission. Il est dans ce cas, particulièrement important d’indiquer avec précision et de justifier tous les éléments concernant la formation et les expériences du candidat.

PARCOURSUP
Les formations de 1er cycle du pôle Aliénor ne font pas partie de Parcoursup : le candidat ne s’inscrit pas au concours via Parcoursup. Le candidat ne signale pas non plus son souhait d’entrer au pôle Aliénor sur Parcoursup. 

Pour les autres candidats :
Les candidats admis après avoir réussi le concours d’entrée, devront fournir un certificat de désinscription à tous leurs vœux de Parcoursup ou un certificat de non-inscription à Parcoursup.

Candidats étrangers
Les candidats étrangers ou français résidant à l’étranger ont la possibilité de demander à passer le concours à distance. Les candidats étrangers doivent effectuer la même procédure d’inscription que les étudiants français. Les formations sont dispensées uniquement en français.  Les candidats non ressortissants d’états francophones, non titulaires d’un baccalauréat francophone ou non titulaires d’une première année d’études supérieures francophones, doivent fournir une attestation de niveau de langue française avec le dossier de candidature. Plus de renseignements sur la page internationale.

Conditions d’admission au diplôme d’État par la voie de la formation professionnelle continue 

Consultez la page formation continue au diplôme d’État

Calendrier 


Dossier de candidature en ligne : https://www.polealienor.eu/sinscrire-concours-examens/
Date limite de candidature : 10 février 2023

Pour toutes les disciplines, les épreuves auront lieu à Poitiers (sauf pour les percussions à Tours) en présentiel entre le 11 et le 28 avril 2023. Le planning des épreuves selon les domaines d’études sera communiqué sur le site internet début mars. Si les conditions sanitaires l’imposent, les épreuves auront lieu à distance aux dates prévues, selon les modalités décrites pages 4 et 5 dans le document inscription mode d’emploi. Par précaution, vous êtes invité à préparer des vidéos de votre programme dès maintenant.

Consultez inscription mode d’emploi

Épreuves orales

Tous les candidats doivent passer des épreuves orales.

  1. Épreuve d’interprétation* pour tous : programme de 20 minutes comportant au moins 3 œuvres ou fragments d’œuvres de styles et d’époques différentes. La liste peut comprendre des œuvres d’ensemble ne dépassant pas le quintette (le candidat doit se présenter avec ses propres partenaires). Vous êtes invité à intégrer dans votre programme l’œuvre d’une compositrice dans la mesure du possible, vous pouvez faire une recherche notamment dans la base de données « Que demander à Clara »
  2. Épreuve complémentaire* : se reporter au chapitre « spécificités de certaines épreuves orales par domaine » dans le document inscription mode d’emploi.
  3. Entretien (20 minutes environ) pour tous portant notamment sur le programme interprété, les objectifs professionnels du la candidat, les conditions de suivi des études, la culture musicale.

* Selon les domaines et les spécialités, le contenu ou la nature de ces deux épreuves est différent, se reporter au paragraphe « spécificités de certaines épreuves orales par domaine » dans le document inscription mode d’emploi. 

IMPORTANT : 2 jeux de partitions (avec parties d’accompagnement) seront fournis au jury par le candidat au moment de l’épreuve (à l’exception des disciplines musique traditionnelle et musiques actuelles amplifiées)

Les épreuves ne sont pas publiques.

Épreuves écrites


Seuls les candidats qui se présentent en DE seul dès septembre 2023 doivent passer des épreuves écrites détaillées ci-dessous.

  1. Pour TOUS les candidats qui se présentent en DE dès septembre 2023 : ces candidats rédigent un dossier à réaliser chez eux en amont des épreuves orales. Ce document met en valeur la culture musicale et artistique des candidats, leur perception des enjeux de médiation et d’enseignement et leur capacité d’expression écrite. Télécharger « épreuves écrites pour l’entrée en DE seul »
  2. Pour les candidats en DE de formation musicale : ces candidats devront également passer des épreuves écrites spécifiques le vendredi 24 mars (prévoir une journée d’épreuves à distance ) : 

             – Un commentaire d’écoute (45 minutes).
             – Deux épreuves d’analyse : analyse musicale sur partition (45 minutes) et analyse harmonique (45 minutes).
             – Une épreuve d’écriture : écriture d’une courte pièce avec instrumentation donnée à partir d’une basse chiffrée ou d’une mélodie (2h).

  1. Les candidats se présentant en DNSPM / licence avec possibilité d’y articuler également la  formation au DE, ne passent pas d’épreuves écrites.

Pour l’année 2023/2024, la formation sera accessible aux candidats qui se seront acquittés d’un droit d’inscription : 

  1. Formation initiale : la formation est accessible aux candidats qui se sont acquittés d’un droit d’inscription de 290€ par cursus choisi. 
  2. Formation continue : consultez les informations sur le DE par la voie de la formation continue.

Les candidats qui souhaitent faire une demande de bourse et/ou logement doivent le faire en ligne  avant le 15 mai 2023 via : www.messervices.etudiant.gouv.fr

Nota Bene : cette demande est formulée par l’intermédiaire du Dossier social étudiant (DSE) et doit être faite avant même d’avoir le résultat de vos examens. Vous pouvez en effet formuler plusieurs vœux. Pour une demande au titre du pôle Aliénor -> choisir l’Académie de Poitiers -> cocher « Arts et architecture » -> cliquer sur l’établissement pôle Aliénor.

Le pôle Aliénor mène des enquêtes auprès de ses diplômés afin de suivre leur insertion professionnelle. 
Que deviennent-ils ? Combien poursuivent des études ? Combien sont en emploi ? Quel type d’emploi occupent-ils ? Quelles difficultés rencontrent-ils ? Quelle est leur satisfaction à l’égard de la formation suivie au pôle Aliénor ?

Consultez les résultats de l’enquête menée auprès des diplômés 2021 (DNSPM et DE), 9 mois après l’obtention de leur·s diplôme·s

Résultats de l’enquête d’insertion professionnelle des diplômés 2021